« Automatique » (mai 2009)

Automatique est le premier film au scénario écrit entièrement et uniquement par Notna-Cram Levalc. Il prend place dans les rues de Toulouse. Il contraste par rapport aux les films précédents du studio Ertemel Production par ses effets spéciaux, l’originalité de son scénario touffu, à la limite de l’entendement. Ce film se veut d’après son auteur directement destiné à un public averti toulousain, habile dans le repérage et le maniement d’informations, et ayant un bon sens de l’humour. A noter aussi qu’il est le premier film de Ertemel Production à n’utiliser que des musiques libres de droit.

Entre la science-fiction transdimensionnelle et temporelle, et le fantastique magique, dans le paysage rosé de la capitale du Sud-Ouest, ce film raconte l’histoire d’un jeune homme qui se retrouve avec un étrange paquet de médicaments aux effets étranges…

Automatique 1

Le personnage du jeune homme est interprété par le scénariste lui-même : Notna-Cram. Il est poursuivi par un individu atypique et malade interprété par Imer Ertemel.

ANALYSE

On trouvera aussi un troisième personnage, n’apparaissant qu’au début du film et dont le rôle et les fonctions semblent être éternellement cachées au spectateur.

Pour que le public puisse approfondir sa connaissance de l’oeuvre, Notna-Cram Levalc révèle ici l’identité de ce mystérieux personnage :

« Ce personnage, interprété par Imer Ertemel porte le nom de Supisso, membre des facteurs d’élites de la brigade postale transdimentionelle entre le monde des super-héros et des simples humains. Son matricule est 31NTM. Homme pressé et au comportement patibulaire, il n’aime pas perdre son temps pour des choses sans importances – comme renseigner un humain ou un super-héros malade sur la provenance de ce qu’il transporte. Efficace et répondant rapidement aux ordres, il a récemment obtenu la décoration du transporteur le plus rapide de l’Univers. Ses pouvoirs spéciaux sont très différents des autres héros, mais ses recherches ne m’ont permis d’en affirmer qu’une seule : le déplacement transdimensionel et temporel via la Voie des murs. »

« Automatique » est une oeuvre s’insurgeant contre les méchants, les mégalos et les ricaneurs que l’on rencontre au quotidien. Le tout enrobé d’une critique contre la folie pharmaceutique actuelle qui, dans le film, a la capacité de transformer tous les malades du monde en super-méchants.

Le film :

Cliquez pour voir le film

Publicités

2 réponses à “« Automatique » (mai 2009)

  1. Pingback: Notna-Cram Levalc « Ertemel Production·

  2. Pingback: Imer Ertemel « Ertemel Production·

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s